Lpont transbordeur de Rochefort ou Pont à transbordeur de Martrou, est l’œuvre de l’ingénieur, constructeur Ferdinand Arnodin (1845 - 1924).

Le pont transbordeur est un ouvrage d'art permettant de relier les deux rives de la Charente, entre les villes de Rochefort et d' Échillais, sans gêner la navigation. C'est l'un des derniers ponts transbordeurs existants en France.

Ce pont est fondé sur 8 piles en maçonnerie, d'une profondeur de 19,5 mètres sur la rive Nord (Rochefort) et 8,5 mètres sur la rive Sud (Echillais), sur lesquelles reposent 4 pylônes métalliques hauts de 66.25 mètres qui sont situés 2 x 2 de part et d'autre de la Charente. Un tablier de 175.50 mètres de long, culminant à 50 mètres au-dessus des plus hautes eaux où circule le chariot, relie ces 4 pylônes entre eux. L'espace entre les piles est de 129 mètres et l'espace de quai à quai de 150 mètres.

Une nacelle au niveau de la route et permet aux usagers de passer d'une rive à l'autre. Elle est suspendue à ce tablier par des câbles croisés et se déplace le long des rails du tablier sur 24 paires de galets au moyen d'un câble qui s'enroule et se déroule sur un treuil à tambour fixé au sol dans la machinerie qui se trouve dans la culée du pont côté Rochefort. L'énergie du treuil est fournie par deux génératrices entraînées par un moteur électrique (à l'origine, un moteur à vapeur jusqu'en 1927). (Source Wikipédia)




P1230367





P1230369





P1230371





P1230372





P1230373





P1230376





P1230377