balades au fil des jours

13 août 2018

Au pays du lin -2- Pouldouran ou le sentier des routoirs

 

Après avoir visité la maison des talus et des routoirs à lin à Pouldouran, nous partons pour une petite rando à la découverte du petit patrimoine, notamment les barrières et les routoirs à lin.

Les routoirs sont des bassins de pierre dallés, creusés près des ruisseaux ou des rivières dans lesquels on mettait le lin ou le chanvre à rouir pour séparer le bois de la fibre.

Cette macération ayant une forte odeur était réalisée loin des habitations et avait pour conséquencce de polluller les cours d'eau. On comptait 3 600 routoirs en 1855 dans la région du Trégor.

 

 

 

P1480482

 

 

 

 

Vue sur la rivière du Jaudy

P1480466

 

 

 

 

Des barrières comme autrefois

P1480464

 

 

 

 

 

P1480467

 

 

 

 

 

P1480470

 

 

 

 

 

P1480471

 

 

 

 

 

P1480473

 

 

 

 

 

P1480480

 

 

 

Chapelle de  St Aaron

P1480481

 

 

 

 

 

 

P1480484

 

 

 

 

 

P1480489

 

 

 

Fontaine de Sant Douron

P1480490

 

 

 

 

 

P1480496

 

 

 

 

 

P1480497

 

 

 

 

 

P1480504

 

 

 

 

 

Croix de Villeneuve

P1480510

 

 

 

 

Impossible d'approcher la chapelle, qui  se trouve dans une propriété privée.

P1480513

 

 

 

 

 

P1480514

 

 

 

 

 

P1480516

 

 

 

 

 

P1480525

 

 

Posté par jenovefa à 22:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 août 2018

Au pays du lin -1- ST THELO

 

Du 16e au 18e siècle, le lin et le chanvre sont cultivés en Bretagne pour leurs fibres utilisées principalement dans la fabrication de toiles. Industrie prédominante en Bretagne,une partie de la production était fabriquée entre Quintin, Loudéac et Pontivy, avant d'être exportée depuis le port de Saint-Malo.
Le chanvre entrait dans la fabrication des toiles solides, servant à l'emballage des marchandises ou à la réalisation des voiles de navires,
tandis que le lin était destiné à la confection de toiles plus fines, pour les vêtements et le linge de maison.
Les toiles bretonnes connues pour leur qualité sont exportées vers l'Angleterre,  l'Espagne et les Amériques.
Les marchands et négociants font fortune dans ce commerce et construisent de magnifiques demeures. Grâce la générosité de leurs dons de magnifiques édifices religieux sont édifiés (églises, chapelles, calvaires).
Cette industrie occupa une main d'oeuvre importante pour la culture, le rouissage, le teillage, le filage et le tissage.
L'arrivée de l'ère industrielle sonnera le glas de cette prospérité.

A visiter, la Maison des toiles à St Thélo, l'atelier du musée du tissage à Uzel et le sentier des 21 routoirs à Pouldouran.

P1480066

 

 

 

 

 

P1480068

 

 

 

 

 

P1480072 musée du lin st thelo uzel

Très grande

 

 

 

 

P1480074

P1480076

 

 

 

 

 

P1480077

 

 

 

 

 

P1480079

 

 

 

 

 

P1480085

 

 

 

 

 

P1480087

Posté par jenovefa à 02:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 août 2018

Anse de Sordan

 

L'anse de Sordan, petit havre de paix côté sud du lac de Guerlédan.

 

P1480104

 

 

 

 

 

P1480109

 

 

 

 

 

 

P1480111

 

 

 

 

P1480120

 

 

 

 

 

P1480121

 

 

 

 

 

 

P1480123

 

 

 

 

 

P1480124

 

 

 

 

 

P1480125

 

 

 

Posté par jenovefa à 18:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 août 2018

Fins de journées

 

Les vacances, prendre son temps et regarder les dernières couleurs du jour.

 

P1480004

 

 

 

 

 

P1480126

 

 

 

 

 

 

P1480270

 

 

 

 

 

P1480428

 

 

 

 

 

P1480602

 

 

 

 

 

P1480735

 

 

 

Posté par jenovefa à 22:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 juillet 2018

ISLANDE -15- Un séjour inoubliable

 

Un séjour d'une semaine en Islande en juin , séjour qui c'est déroulé sous le vent mais avec un temps clément, dans un groupe très sympathique.

 

Terre de feu, de fumerolles, de solfartes, d'eau, de vent, de glace..... ce séjour montre bien que notre planète terre est bien vivante et que nous ne la respectons pas assez.

 

Un grand merci à notre guide Marie qui nous a fait découvrir cette île au nord de l'Europe avec une grande passion, une semaine de  1 000 km de route, de belles randonnées et beaucoup de photos.

 

146_ISLANDE 15

 

 

 

 

Posté par jenovefa à 19:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 juillet 2018

ISLANDE -14- Des journées sans fin

 

L'été en Islande, le soleil ne se couche pas. Du mois de mai au mois d'août le soleil se couche seulement pour quelques heures, mais jamais complètement. C'est ce que l'on appelle le soleil de minuit ou jour polaire. Cela a été pour moi la chose la plus difficile, surtout pour s'endormir, lorsque les rideaux n'étaient pas complètement occultants.

 

A 22 heures.

P1460370

 

 

 

 

Une heure du matin.

P1460384

 

 

 

 

 

P1460385

 

 

 

Posté par jenovefa à 21:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 juillet 2018

ISLANDE -13- Faune et flore

 

Située en-dessous du cercle polaire, l'Islande a un climat rude et balayée par les vents (la température a peine supérieure à 15 ° l'été).

L''île subissant régulièrement des éruptions volcaniques et la végétation peine à se développer. Les anciennes coulées de lave sont recouvertes de tapis de mousses et lichens qu'il est interdit de piétiner et de prélever.

Il y a peu de forêts et peu d'arbres en Islande. Avant l'arrivée des vikings, la forêt couvrait 30% du territoire. La forêt a été exploitée pour la construction d'habitation, le chauffage. La toudra et les paturages ont remplacé la forêt.

 

 

Le lupin.

Pour éviter la désertification l'homme a semé ce beau lupin aux fleurs bleues mais qui est devenu un vrai fléau.

 

P1460424

 

 

 

 

 

P1460423

 

 

 

 

La  silène acaule.

Plante rampante formant des petits coussins vert et rose, poussant, sur les reliefs montagneux.

 

P1460097

 

 

 

 

La grassette ou pinguicula vulgaris.

Petite plante vivace carnivore à petite fleur bleue. La plante était à peine en fleur début juin.

 

P1460974

 

 

 

 

P1470168

 

 

 

 

La dryade à 8 pétales.

Plante poussant en plein soleil sur les substrats caillouteux. Sa fleur blanche de 3 cm de diamètre a 8 pétales. Elle fleurit de juin à août.

Depuis 1957 elle est l'emblème végétal de l'Islande.

P1470125

 

 

 

 

La bartsie alpine.

Plante entre 10 et 30 cm de hauteur, poussant en altitude. Ses fleurs en grappes possèdent des étamines poilues et laineuses. Elle fleurit tout l'été.

P1470139

 

 

 

 

Le bouleau pubescent.

 

P1460204

 

 

 

 

 

Le saule laineux.

Buisson bas, de 1,50 m d'envergure aux branches pubescentes, au feuillage gris vert. La floraison ayant lieu de mai à juillet, l'arbuste se couvre de jolis chatons pendant l'été.

P1460891

 

 

 

 

 

 Le populage des marais.

Jolie plante aux fleurs jaune vif poussant dans les marais ou zone humide.

Fleur aperçue à Pingvellir.

P1460202

 

 

 

 

 

Mousses et lichens.

 

P1470355

 

 

 

 

 

P1460751

 

 

 

 

 

P1460752

 

 

 

 

 

Plante , dont les fleurs étant encore en bouton début juin, vue sur la péninsule de Reykjanes dont je n'ai pas trouvé le nom.

 

P1460105

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par jenovefa à 18:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 juillet 2018

ISLANDE -12- Faune et flore

 

Faune et flore aperçues pendant ce sejour réalisé au mois de juin.

 

Les rennes.

Les rennes ont été importés de Norvège et de Laponie en Islande à la fin du 18 ème siècle pour en faire de l'élevage.  Mais ce fut un échec et les rennes retournèrent à l’état sauvage.

Rennes aperçus en allant vers Skatafelljoküll.

 

P1460832

 

 

 

L'eider à duvet.

Oiseau grégaire, l’Eider à duvet est le plus grand canard de l’hémisphère nord. Le mâle a le dessous du ventre noir ainsi que le dessu de la tête, tandis que son dos et ses ailes sont blanc. La femelle est cependant brune.

On en trouve un peu partout en Islande, jusque dans le port de Reykjavik.

Le mot édredon vient de "eider".

P1460020

 

 

 

 

 

P1460631

 

 

 

 

Le courlis corlieux.

Oiseau de rivage, migrateur de l'hémisphère nord. Il ressemble au courlis cendré

Le courlis corlieu est un limicole de taille moyenne avec un long bec arqué, bec plus droit que celui du courlis cendré.

 

 

P1470193

 

 

 

 

 

P1470204

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le macareux moine.

Cet oiseau est l'emblème de l'Islande. Facilement reconnaissable avec sa tête de clown ainsi que son joli bec coloré et ses pattes orangée. Cet oiseau pond qu'un  seul oeuf au fond d'un terrier qu'il creuse sur les côtes maritimes escarpées.

Ils sont nombreux, mais difficile à approcher.

 

P1460529

 

 

 

 

 

P1460629

 

 

 

 La sterne arctique.

 Elle ressemble beaucoup à la sterne pierregarin. C'est un oiseau fin et élégant au bec et aux pattes rouges.

Elle se nourrit de petit poissons. Elle a un vol rapide avant de faire un plongeon furtif pour pêcher ses proies.

Elle fait son nid sur les galets des rivages maritimes et défend très bien son nid par ses piqués rapides lorsqu'elle se sent menacée. Gare aux têtes.

 

P1470064

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1470078

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1470088

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Barge à queue noire.

Oiseau au plumage brun beige sur le dos et au ventre clair. A son envol on peut apercevoir ses alaires blanches.

 

P1470229

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1470231

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1460207

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'huîtrier pie

Oiseau très reconnaissable à son oeil et son bec rouge. Espèce très fréquente sur nos côtes.

 

P1460623

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le chevalier gambette.

Le Chevalier gambette est un petit limicole d'environ 25 à 30 cm de longueur, aux pattes rouge vif et au plumage à dominante brun gris.

P1460565

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1460568

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La grive mauvis.

Petite grive migratrice que l'on peut aussi voir en France l'hiver. Elle retourne dans les pays du nord pour se reproduire. Oiseau aux plumes brunes, reconnaissable à ses yeux surmontés de "sourcils" beige et au poitrail moucheté.

Oiseau aperçu dans les buissons et les prés.

.

P1460972

 

 

 

Posté par jenovefa à 14:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
10 juillet 2018

ISLANDE -11- Le parc géothermal d'Hveragerdi

 

Retour vers Reykjavik.

Le site d'Hveragerdi  ou « jardins chauds »  est une zone géothermique qui se trouve à environ 45 km de la capitale. En arrivant dans le secteur que l'on reconnaît à ses fumerolles blanches, les sources chaudes alimentent les cultures en serres, la ville, et les piscines.

Nous irons nous promener à travers ces fumerolles et marres de boues  brûlantes ou solfatares pour ensuite apprécier ce fameux bain dans la rivière Reykjadur aux eaux chaudes à 38 degrés, un vrai délice.

 

 

 

P1470324

 

 

 

 

 

P1470327

 

 

 

 

 

P1470331

 

 

 

 

 

P1470335

 

 

 

 

 

P1470340

 

 

 

 

 

 

P1470342

 

 

 

 

 

P1470344

 

 

 

 

P1470347

 

 

 

 

 

 

P1470349

 

 

 

 

 

 

P1470355

 

 

 

 

 

 

P1470360

 

 

 

 

 

 

P1470362

 

 

P1470365

 

 

 

 

 

 

P1470357

 

 

 

 

Posté par jenovefa à 21:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

ISLANDE -10- vers le camping de Thakgil

 

La route n°1 en Islande est la route principale qui fait le tour de l'île le long du littoral et dessert les principaux sites touristiques.

Ce jour là, nous devons rejoindre le camping de Takgil un peu à l'écart de la route principale. Nous empruntons donc la route secondaire, la route  n°214, au nord est de Vik, qui ressemble plutôt à une piste qu'à une route. Malgré les secousses due à la route pendant 14 km, nous découvrons des paysages encore différents.

Le camping se trouve au bout comme coincé dans un cirque, où l'on peut découvrir au fond du site une jolie cascade qui sera notre petite balade du soir.

 

 

P1470260

 

 

 

 

 

 

P1470261

 

 

 

 

 

 

P1470267

 

 

 

 

 

 

P1470270

 

 

 

 

 

 

P1470272b

 

 

 

 

 

 

P1470304

 

 

 

 

 

P1470305

 

 

 

 

 

P1470308

 

 

 

 

P1470309

 

 

 

 

 

P1470279

 

 

 

 

 

P1470295

 

 

Posté par jenovefa à 18:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 juillet 2018

ISLANDE -9- le canon de Fjadrargljufur

 

 

Fjaðrárgljúfur signifie en Islandais "canyon". Encore un site extraordinaire. La rivière Fjadra qui prend sa source à une dizaine de kilomètres du site coule au fond de ce canyon long de 1,3 km et d'une profondeur d'une centaine de mètres.

La formation de ce canyon d'origine glaciaire remonterait à environ 9 000 ans : les immenses glaciers qui recouvraient alors l’ensemble de l’île reculent petit à petit en laissant apparaître des moraines. Un lac se forme sur l’ensemble de la région grâce à la présence de roches plus dures et résistantes en aval qui empêchent l’écoulement de l’eau. Les rivières glaciaires déversent alors dans le lac une quantité astronomique de sédiments.

Un cour d’eau se forme ensuite à l’extrémité sud du lac pour déverser le trop plein, ce qui va creuser petit à petit les roches sédimentaires les plus tendres jusqu’à atteindre les couches les plus dures qui ne s’érodent pas : c’est la formation de Fjaðrárgljúfur. On peut voir encore autour de la vallée les indications sur la hauteur et l’emplacement du lac (source https://www.islande-explora.com/voyage-islande/region-sud/fjadrargljufur/)

 

 

P1470244

 

 

 

 

P1470241

 

 

 

 

 

 

P1030391

 

 

 

 

 

 

P1030392

 

 

 

 

 

P1030394

 

 

 

 

 

P1030395

 

 

 

Posté par jenovefa à 22:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 juillet 2018

ISLANDE -8- le Jökularson et sa plage de diamants

 

En arrivant au Jökularson ou lagune glaciaire du Vatnajökull, on est transporté par la beauté du site et le beau temps nous accompagne.

Les blocs de glace se détache du glacier Vatnajökull et terminent leur course vers la mer. Les blocs de glace devenus transparent s'échouent sur le sable noir du rivage, d'où ce nom de "plage de diamants".

La couleur bleue indique que l'iceberg, a perdu peu à peu ses bulles d'air, la lumière pénêtre peu et se réfléchit sur le bloc de glace.

 

 

 

jokularson

 

 

 

 

 

P1460779

 

 

 

 

 

P1460791

 

 

 

 

 

P1460801

 

 

 

 

 

P1460806

 

 

 

 

 

P1460807

 

 

 

 

P1460816

 

 

 

 

 

P1460982

 

 

 

 

 

P1470002

 

 

 

 

 

P1470010

 

 

 

 

 

P1470011

 

 

 

 

P1030354

 

 

 

 

 

P1030340

 

 

 

 

 

P1030355

 

 

 

 

 

P1470014

 

 

 

 

 

 

P1470024

 

 

 

 

 

P1470032_cr

 

 

 

 

 

P1470034

 

 

 

 

 

P1470044

 

 

 

 

 

P1470038

 

 

 

 

 

P1460981

 

 

 

 

Posté par jenovefa à 18:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 juillet 2018

ISLANDE-8- Skaftafell

 

Le parc national de Skaftafell créé en 1967, est le deuxième parc national du pays par sa superficie (15 000 km2).  C' est un promontoire situé entre deux langues glaciaires, provenant du Vatnajökull, le plus grand ensemble glaciaire d’Islande et d’Europe : 8 400 km2  (par comparaison de la taille de la corse) avec une épaisseur par endroit  de 1 000 m. Ces langues glaciaires atteignaient le rivage vers 1890.

Le paysage a été modifié par les éruptions des volcans, la dernière étant celle du Grimsvötn en 2011, volcan le plus actif d'Islande.

Nous nous rendons à la cascade Svartifoss, qui ressemble à un cirque de colonnes de basalte noires. Le site est très vert, on y trouve des bouleaux nains et des saules laineux. Nous ne verrons pas d'animaux comme le galopède ou le renard arctique.

Nous pique-niquerons avec une vue imprenable sur le glacier Vatnajökul, 

 

 

 

 Départ du parking du parc pour une petite ascension verdoyante

P1460851

 

 

 

 

 

Le hameau de Sel : reconstitution d'une bergerie du début du 20e siècle.

P1460855

 

 

 

 

 

P1460859

 

 

 

 

 

 

P1460889

 

 

 

 

 

P1460894

 

 

 

 Vue sur le Skeidararsandur, vallée sableuse traversée par la destructrice rivière Skeidara et au lointain l'océan.

P1460895

 

 

 

 

Svartifoss

P1460900 CASCADE Svartifoss

 

 

 

 

 

 

 

P1460906

 

 

 

 

 

 

P1460913

 

 

 

 

 

P1460916

 

 

 

 

 

P1460928

 

 

 

 

 

P1460938

 

 

 

 

 

 

P1460940

 

 

 

 

 

 

P1460944

 

 

 

 

 

P1460945

 

 

 

 

 

 

P1460946

 

 

 

 

 

 

P1460979

 

 

 

 

 

 En route vers le Jökularson

P1460978

 

 

    

 

Posté par jenovefa à 21:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 juin 2018

ISLANDE -8- Le Skeidarransandur et le Laki

 

 

Le Skeidarársandur est une plaine née de la fonte d'un glacier "sandur et de la rivière Skeidara, suite à une érupution volcanique. Cette plaine se situe entre le glacier Vatnajökull et l'océan Atlantique.

D'une largeur de 20 à 30 km, cette plaine est formée d'alluvions  et de dépôt de cendre volcaniques.

Le Jökulaup de 1996  (ou "débacle glaciaire" suite à une éruption volcanique) fit passer le débit du Seidara de 400 m3 seconde à 50 000 m3 seconde et a eu pour conséquence de couper l'unique route n°1 de l'Islande et de déposer une couche de sédiment de 10 m de hauteur.

 

Skeidarasandur

 

 

 

 

P1460738

 

 

 

 

 

P1460739

 

 

 

 

 

P1460740

 

 

 

 

La célèbre éruption du Laki.

Un matin de juin 1783, le 8 juin le Laki entre en éruption. Une éruption qui durera jusqu'en octobre 1783.

Le sol s'ouvre sur 25 km, crachant de la lave avec des coulées de 60 km de longueur. De la lave, des cendres recouvrent les terres cultivées, et des nuages toxiques empoisonnent l'air.

Les conséquences sont dramatiques : les trois quart du cheptel meurt intoxiqué et la famine provoque la disparition d'un cinquième de la population.

La fameuse éruption qui dit-on fut la cause de la révolution française.

La superfie couverte par la lave est impressionnante. Rien ne pousse,seuls de la mousse et du  lichens recouvre le basalte.

 

 

Pour en savoir un peut plus :

https://www.lemonde.fr/planete/article/2010/04/20/en-1783-le-laki-volcan-islandais-plonge-l-europe-dans-le-chaos_1340174_3244.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lakag%C3%ADgar

 

 

P1460745

 

 

 

 

P1460746

 

 

 

 

P1460747

 

 

 

 

 

 

P1460748

 

 

 

 

 

P1460749

 

 

 

 

P1460761_cr

 

 

 

 

 

P1460762

 

 

 

 

 

P1460760

 

 

 

 

Posté par jenovefa à 18:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 juin 2018

ISLANDE-6- VIK, la plage noire

 

Vik, commune de 300 hab à 187 km au sud-est de Reykjavik.

Du 20 mars 2010 au 27 octobre 2010 l'éruption volcanique de l'Eyjafjöll secoua lla région, provoquant une importante fonte de glace, des inondations glaciaires et un important panache de gris d'eau  de gaz et de cendres. Panache qui perbuba l'atmosphère européen.

La plage de sable noir de Vik est dite l'une des 10 plus belles plages du monde. Des falaises sont formées de colonnes de lave appelées Reynisdrangar, tandis que plus loin dans la mer se dresse des stacks ou aiguilles rocheuses éperon rocheux appelés Reynisdrangar. La légende Islandaise raconte que ces rochers sortant de la mer sont les corps figés de trolls qui se sont fait surprendre par la lumière mortelle du soleil. Ces pics rocheux qui sortent des eaux ont fait naître autour d’eux nombre de légendes, dont les Islandais raffolent : on raconte que les Reynisdrangar sont les corps figés de trolls n’ayant pas réussi à échapper à la lumière mortelle du soleil.

La plage est dangereuse par son courant, ses vagues fortes et imprévues

 

 

P1460695

 

 

 

 

P1460699

 

 

 

 

 

P1460701

 

 

 

 

 

P1460705

 

 

 

 

 

P1460714

 

 

 

 

 

P1460696

 

 

 

 

 

P1460697

 

 

 

 

 

 

P1460719

 

 

 

 

 

P1460720

 

 

 

 

 

 

P1460709

 

 

 

 

 

P1460729

 

 

 

 

 

Posté par jenovefa à 18:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 juin 2018

ISLANDE-7- Les cascades de Seljalandsfoss et Skogafoss

Seljalandsfoss , est une cascade au sud de l'Islande d'une hauteur de 65 m. Comme celle du Hérisson en France, on peut passer derrière la chute.

 

P1460634

 

 

 

 

 

P1460641

 

 

 

 

 

P1460651

 

 

 

 

Un peu plus loin la cascade de Skogafoss plus spectaculaire. La rivière Skoga d'une largeur de 25 m, se jette d'une hauteur d'environ 60 m.

 

P1460676

 

 

 

 

 

P1460678

 

 

 

Par un sentier, nous arrivons au niveau de la chute avec un superbe point de vue.

Plus loin la rivière est beaucoup plus calme. L'environnement est très paisible. Dommage nous n'avons pas le temps de faire une petite rando le long du cours d'eau.

 

P1460664

 

 

 

 

 

P1460666

 

 

 

 

 

P1460669

 

 

 

 

 

P1460673

 

 

 

Posté par jenovefa à 19:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
19 juin 2018

ISLANDE-5- Ile de Heimaey, balade sur la côte

 

Avant de quitter l'île un petit tour sur la côte.

 

 

P1460507P1460543

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1460511

 

 

 

 

Reconstitution de maison viking près du golf.

 

P1460548

 

 

 

 

 Le golf le long de la mer.

P1460563

 

 

 

 

 

 

P1460573

 

 

 

 

Vue sur les îles de l'archipel de Vestmann.

P1460574

 

 

 

 

 

Eiders et macareux.

P1460530

 

 

 

 

 

L'étrange érosion des falaises, un "éléphant" se baigne en Islande...

P1460583

 

 

 

 

 

P1460593

 

 

 

 

Vers le port.

P1460595

 

 

 

 

 

 

P1460596

 

 

 

 Le ferry avant l'embarquement.

P1460599

 

 

 

Posté par jenovefa à 20:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 juin 2018

ISLANDE-5- Ile de Heimaey, le volcan Helgafell

 

Non loin du volcan Heldfell se trouve le volcan inactif Helgafell (la dernière éruption date de 6 000 ans).

 

Escalade du volcan.

P1460458

 

 

 

 

Une magnifique vue sur le volcan Edfell ....

P1460461

 

 

 

 

et sur la ville nous attend,

P1460462

 

 

 

 

 

ainsi qu'au loin les glaciers au-dessus d'une bande nuageuse.

P1460467

 

 

 

 

 

P1460468

 

 

 

 

 

P1460471

 

 

 

 

Les anciennes coulées de lave recouvertes d'une épaisse couche de mousses.

P1460476

 

 

Nous voici au pieds du volcan devant un tunnel de lave.

Les tunnels de lave sont formés par une coulée de lave qui s'est refroidie en surface, alors que l'intérieur reste liquide, puis en se vidant forme ce tunnel.

La lave  ici est très déchiquettée et très coupante.

 

P1460481

 

 

 

 

 

P1030197b

 

 

 

 

 

 

P1460483

 

 

 

 

P1460486

 

 

Posté par jenovefa à 18:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 juin 2018

ISLANDE-5- Ile de Heimaey, le volcan Eldfell

 

L'archipel des îles Vestmann comprend 14 îles d'origine volcanique. L'île Heimaey est la plus grande. D'une superficie de 13 km2 elle compte 4 000 hab et se trouve à une dizaine de km de la côte Islandaise.

Vestman qui veut dire "hommes de l'ouest" tire son nom d'un fait historique :

Vers l'an 800 , des esclaves irlandais du fermier Hjörleifur Hrodmarsson vivant au sud de l'Islande tuèrent ce dernier et se refugièrent sur lîle d'Heimaey. Ingolfur Arnarsson, beau-frère de Hjorleifur Hrodmarsson poursuivit ces esclaves pour les tuer à leur tour.

 

heimaey carte

 

Islande vestmann

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après avoir pris le ferry à Landeyjahöfn pendant 45 mn, nous avons passé deux jours sur l'île et randonné sur les deux volcans de l'île, Eldfell et Helgafell.

 

L'Eldfell, signifie "montagne de feu". La dernière éruption date de la nuit du 23 janvier 1973, elle durera 6 mois. Des coulées de laves menacent la ville et les habitants sont évacués.

Les coulées de laves risquant de combler le port (le port de pêche de Heimaey étant le 3ème du pays), des pompes puissantes sont utilisées pour projeter de l'eau sur la lave afin de la refroidir et d'arrêter sa course vers  le port. 

Conséquence de cette éruption : une grande partie de l'ïle est recouverte de cendres, la température de l'eau sélèvera à 44°, plusieurs centaines de maisons seront détruites,  les coulées de lave élargiront l'île vers le nord et l'est, et les habitants ne reviendront sur l'île qu'au bout d'une année.

 

 A ce jour dans les petites cavités dans le sol au sommet du volcan, on ressent encore la chaleur qui se dégage depuis l'éruption.

 

Pour en savoir un peu plus :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Eldfell

 

Images de l'éruption en 1973:

https://www.theatlantic.com/photo/2017/01/the-eldfell-eruption-of-1973/514394/

 

 

 

 

 

 

 

P1460395

 

 

 

 

 

P1460406

 

 

 

 

 

P1460422

 

 

 

 

 

P1460437

 

 

 

 

 

 

P1460428

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1460439

 

 

 

 

 

 

P1460442

 

 

 

 

 

P1460446

 

 

 

 

 

P1460447

 

 

 

 

 

P1460452

 

 

 

 

 

P1460454

 

 

 

 

 

P1460455

 

 

 

 

 

P1460457

 

 

 

Posté par jenovefa à 15:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 juin 2018

ISLANDE-4- Le Cercle d'Or, Gullfoss

 

 

Gulfoss est l'une des plus belles chute d'eau d'Islande plongeant dans une fissure étroite. C'est une succession de deux chutes d’eau de 11 et 21 mètres, dont la hauteur totale atteint les 32 mètres. Les jours ensoleillés, on peut apercevoir un arc en ciel au-dessus de la chute, d'où son nom " la chute d'Or".

 

 

P1460320 chutes de GULFOSS

 

 

 

 

 

P1460323

 

 

 

 

 

P1460325

 

 

 

 

 

P1460335

 

 

 

 

 

 

P1460341

 

 

 

 

 

P1460342

 

 

 

 

P1460343

 

 

 

 

 

P1460347

 

 

 

 

P1460352

 

 

 

 

 

P1460353

 

 

 

P1460358

 

 

 

Posté par jenovefa à 18:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]