Site sauvage naturel et protégé sur la commune varoise de Six-Fours. Des pins aux troncs tortueux et penchés par le mistral recouvrent l'île.

 

 

P1180351

 

 

 

 

 

 

P1180357

 

 

 

 

 

P1180358

 

 

 

 

 

P1180359

 

 

 

 

 

 

P1180360

 

 

 

 

 

P1180361

 

 

 

 

 

P1180362

 

 

 

 

 

P1180363

 

 

 

 

 

P1180364

 

 

 

 

 

 

P1180365

 

 

 

 

 

 

P1180366

 

 

 

 

 

 

P1180345

 

 

 

 

 

P1180368

 

 

 

 

 

P1180370

 

 

a commune de Six-
Fours-lès-Plages abrite différents sites naturels entretenus et protégés, dont celui de
l’île du Gaou qui ferme partiellement la Lagune du BruscOn accède à pied à l'île par une passerelle appelée "Petit pas du coq", sur laquelle trône une statue de femme nue tournée vers la mer. Avant de franchir le petit pont, on aperçoit quelques bateaux de pêche typiques avec les filets colorés posés sur le sol attirant les mouettes à la recherche de poissons. Une fois le pont franchi, on accès à un petit paradis traversé par plusieurs petits sentiers, tandis qu'un autre sentier en fait le tour. Cet endroit sauvage a plusieurs visages : celui de lagune calme à l'abri du vent, et à quelques mètres, une côte déchiquetée par les vagues qui vienne s'écraser. Cet environnement exceptionnel, qui le restera si on le respecte, est recouvert de pins maritimes et pins parasols. Des pins penchés aux trons tourmentés et façonnés par le mistral... Une odeur de pin enivrante associée au son de la mer et au chant des cigales l'été... On est bien dans le Sud - See more at: http://www.cote.azur.fr/articles/escapade/presqu-ile-du-gaou-468.htm#sthash.XfurMsjf.dpuf
On accède à pied à l'île par une passerelle appelée "Petit pas du coq", sur laquelle trône une statue de femme nue tournée vers la mer. Avant de franchir le petit pont, on aperçoit quelques bateaux de pêche typiques avec les filets colorés posés sur le sol attirant les mouettes à la recherche de poissons. Une fois le pont franchi, on accès à un petit paradis traversé par plusieurs petits sentiers, tandis qu'un autre sentier en fait le tour. Cet endroit sauvage a plusieurs visages : celui de lagune calme à l'abri du vent, et à quelques mètres, une côte déchiquetée par les vagues qui vienne s'écraser. Cet environnement exceptionnel, qui le restera si on le respecte, est recouvert de pins maritimes et pins parasols. Des pins penchés aux trons tourmentés et façonnés par le mistral... Une odeur de pin enivrante associée au son de la mer et au chant des cigales l'été... On est bien dans le Sud - See more at: http://www.cote.azur.fr/articles/escapade/presqu-ile-du-gaou-468.htm#sthash.XfurMsjf.dpuf
On accède à pied à l'île par une passerelle appelée "Petit pas du coq", sur laquelle trône une statue de femme nue tournée vers la mer. Avant de franchir le petit pont, on aperçoit quelques bateaux de pêche typiques avec les filets colorés posés sur le sol attirant les mouettes à la recherche de poissons. Une fois le pont franchi, on accès à un petit paradis traversé par plusieurs petits sentiers, tandis qu'un autre sentier en fait le tour. Cet endroit sauvage a plusieurs visages : celui de lagune calme à l'abri du vent, et à quelques mètres, une côte déchiquetée par les vagues qui vienne s'écraser. Cet environnement exceptionnel, qui le restera si on le respecte, est recouvert de pins maritimes et pins parasols. Des pins penchés aux trons tourmentés et façonnés par le mistral... Une odeur de pin enivrante associée au son de la mer et au chant des cigales l'été... On est bien dans le S - See more at: http://www.cote.azur.fr/articles/escapade/presqu-ile-du-gaou-468.htm#sthash.XfurMsjf.dpuf
On accède à pied à l'île par une passerelle appelée "Petit pas du coq", sur laquelle trône une statue de femme nue tournée vers la mer. Avant de franchir le petit pont, on aperçoit quelques bateaux de pêche typiques avec les filets colorés posés sur le sol attirant les mouettes à la recherche de poissons. Une fois le pont franchi, on accès à un petit paradis traversé par plusieurs petits sentiers, tandis qu'un autre sentier en fait le tour. Cet endroit sauvage a plusieurs visages : celui de lagune calme à l'abri du vent, et à quelques mètres, une côte déchiquetée par les vagues qui vienne s'écraser. Cet environnement exceptionnel, qui le restera si on le respecte, est recouvert de pins maritimes et pins parasols. Des pins penchés aux trons tourmentés et façonnés par le mistral... Une odeur de pin enivrante associée au son de la mer et au chant des cigales l'été... On est bien dans le S - See more at: http://www.cote.azur.fr/articles/escapade/presqu-ile-du-gaou-468.htm#sthash.XfurMsjf.dpuf
On accède à pied à l'île par une passerelle appelée "Petit pas du coq", sur laquelle trône une statue de femme nue tournée vers la mer. Avant de franchir le petit pont, on aperçoit quelques bateaux de pêche typiques avec les filets colorés posés sur le sol attirant les mouettes à la recherche de poissons. Une fois le pont franchi, on accès à un petit paradis traversé par plusieurs petits sentiers, tandis qu'un autre sentier en fait le tour. Cet endroit sauvage a plusieurs visages : celui de lagune calme à l'abri du vent, et à quelques mètres, une côte déchiquetée par les vagues qui vienne s'écraser. Cet environnement exceptionnel, qui le restera si on le respecte, est recouvert de pins maritimes et pins parasols. Des pins penchés aux trons tourmentés et façonnés par le mistral... Une odeur de pin enivrante associée au son de la mer et au chant des cigales l'été... On est bien dans le S - See more at: http://www.cote.azur.fr/articles/escapade/presqu-ile-du-gaou-468.htm#sthash.XfurMsjf.dpuf
On accède à pied à l'île par une passerelle appelée "Petit pas du coq", sur laquelle trône une statue de femme nue tournée vers la mer. Avant de franchir le petit pont, on aperçoit quelques bateaux de pêche typiques avec les filets colorés posés sur le sol attirant les mouettes à la recherche de poissons. Une fois le pont franchi, on accès à un petit paradis traversé par plusieurs petits sentiers, tandis qu'un autre sentier en fait le tour. Cet endroit sauvage a plusieurs visages : celui de lagune calme à l'abri du vent, et à quelques mètres, une côte déchiquetée par les vagues qui vienne s'écraser. Cet environnement exceptionnel, qui le restera si on le respecte, est recouvert de pins maritimes et pins parasols. Des pins penchés aux trons tourmentés et façonnés par le mistral... Une odeur de pin enivrante associée au son de la mer et au chant des cigales l'été... On est bien dans le S - See more at: http://www.cote.azur.fr/articles/escapade/presqu-ile-du-gaou-468.htm#sthash.XfurMsjf.dpuf
On accède à pied à l'île par une passerelle appelée "Petit pas du coq", sur laquelle trône une statue de femme nue tournée vers la mer. Avant de franchir le petit pont, on aperçoit quelques bateaux de pêche typiques avec les filets colorés posés sur le sol attirant les mouettes à la recherche de poissons. Une fois le pont franchi, on accès à un petit paradis traversé par plusieurs petits sentiers, tandis qu'un autre sentier en fait le tour. Cet endroit sauvage a plusieurs visages : celui de lagune calme à l'abri du vent, et à quelques mètres, une côte déchiquetée par les vagues qui vienne s'écraser. Cet environnement exceptionnel, qui le restera si on le respecte, est recouvert de pins maritimes et pins parasols. Des pins penchés aux trons tourmentés et façonnés par le mistral... Une odeur de pin enivrante associée au son de la mer et au chant des cigales l'été... On est bien dans le S - See more at: http://www.cote.azur.fr/articles/escapade/presqu-ile-du-gaou-468.htm#sthash.XfurMsjf.dpuf
On accède à pied à l'île par une passerelle appelée "Petit pas du coq", sur laquelle trône une statue de femme nue tournée vers la mer. Avant de franchir le petit pont, on aperçoit quelques bateaux de pêche typiques avec les filets colorés posés sur le sol attirant les mouettes à la recherche de poissons. Une fois le pont franchi, on accès à un petit paradis traversé par plusieurs petits sentiers, tandis qu'un autre sentier en fait le tour. Cet endroit sauvage a plusieurs visages : celui de lagune calme à l'abri du vent, et à quelques mètres, une côte déchiquetée par les vagues qui vienne s'écraser. Cet environnement exceptionnel, qui le restera si on le respecte, est recouvert de pins maritimes et pins parasols. Des pins penchés aux trons tourmentés et façonnés par le mistral... Une odeur de pin enivrante associée au son de la mer et au chant des cigales l'été... On est bien dans le S - See more at: http://www.cote.azur.fr/articles/escapade/presqu-ile-du-gaou-468.htm#sthash.XfurMsjf.dpuf